Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 19:13

 

rubrique cinéma infos


Centième et "spécial épisode" de The Mentalist. Pas encore gagné pour le consultant dont le retour aux sources a visiblement un peu "ranimé la flamme" tout de même et reboosté l’audience. Ce qui est amplement mérité. Un des meilleurs épisodes de la série.

par Dominique Bleuet

3 novembre 2012

Source : Unification

 

 

EPISODE



- Episode : 5.05
- Titre  : Red Dawn

- Date de première diffusion : 28 octobre 2012 (CBS)
- Réalisateur : Chris Long
- Scénariste : Tom Szentgyorgyi

 

NOTRE AVIS

100ème épisode de la série. L’occasion de remonter 8 ans en arrière sur la rencontre de Patrick Jane avec Lisbon et sur sa 1ère enquête avec le CBI. Voir également comment Jane s’est reconstruit en passant d’un père de famille dévasté à un consultant du CBI.

 

Un centième fort attendu et amplement commenté sur la toile, par les fans, qui ont rameuté deux bons millions de téléspectateurs devant leur petits écrans dimanche dernier, 28 octobre, sur CBS.

 

Une spectaculaire remontée par rapport à l’épisode précédent pourtant tout aussi méritant sur la qualité, mais qui a souffert des aléas de la programmation. Mais 10,17 millions (audienceusa.com), cela reste un chiffre assez faible pour un show qui cartonnait à ses débuts.

 

Décidément une case des plus néfastes, le dimanche soir à 22h ! Qui fait craindre le pire aux afficionados, alors même que la série entame un virage des plus passionnants.

 

Ce début de saison 5 nous entraîne plus avant et plus profondément dans l’intimité des personnages, tout pour ranimer la flamme.

 

 

Dans ce "spécial centième", c’est un retour à la source même de The Mentalist qui s’opère, pour la plus grande joie du public.

 

Jane fait ses premiers pas sur une scène de crime et devient consultant au CBI en échange d’un accès au dossier sur l’affaire John le Rouge, le serial killer qui a massacré sa famille, reprise récemment par le bureau.

 

Une entrée en matière passionnante, mais difficile pour notre héros, tout juste sorti de l’hôpital (psychiatrique) où il se relevait péniblement de l’évènement tragique qui a bouleversé sa vie.

 

C’est un Patrick Jane encore très fragile qui se présente au CBI, tout d’abord rembarré par une Teresa Lisbon préoccupée par d’autres affaires. Mais très vite un lien va se nouer entre les deux protagonistes, entourés pas des personnages qui vont se rallier plus ou moins ouvertement au duo d’enquêteurs, qui va rapidement se révéler fort efficace.

 

Foin de la morgue et des sarcasmes. Pour le moment, voilà un Patrick craintif et angoissé, prêt "à se faire tout petit" pour obtenir des miettes d’infos. Limite timide dans ses relations, il n’en commet pas moins dès le départ une bévue, en insultant de manière détournée un des équipiers de Lisbon. Qui lui souhaitera la bienvenue avec un coup de poing dans le nez.

 

Pas encore stratégique, (on verra Jane reprendre la méthode plus tard dans un ou deux épisodes), ce coup là est un coup de maître. Puisqu’il inspire à Teresa une certaine compassion et à Virgil Minelli (Gregory Itzin qu’on retrouve avec plaisir) alors patron du bureau, l’idée d’embaucher le talentueux devin comme enquêteur. Tout d’abord soucieux de lui faire oublier l’agression dont il a été victime de la part d’un de ses hommes, et impressionné par ses dons de fin limier.

 

D’abord accueilli avec circonspection par Rigsby et Cho qui eux l’accepteront par la suite sans réserve, Jane sera responsable du départ du quatrième larron de l’équipe, ouvrant la voie vers l’embauche d’une "jeune stagiaire". (Gentil clin d’oeil à Van Pelt à la fin de l’épisode).

 

 

En attendant, l’enquête à laquelle Jane est mêlé à son arrivée révèle en lui la capacité extraordinaire de résoudre des affaires criminelles. En employant des moyens très personnels. Quoi de plus naturel à partir de là que de s’entraîner jusqu’à pouvoir enfin débusquer John le Rouge. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est que cela sera bien plus ardu qu’il le croyait.

 

Nombre de fans étaient comme moi impatients de savoir comment s’était passée cette "prise de fonction". Il plane toujours un mystère sur l’intrusion de John le Rouge dans les affaires du CBI. On se dit ici tout naturellement que cela est consécutif à l’entrée de Jane au bureau. Cet homme désespéré et déterminé coûte que coûte à découvrir son identité est sans doute une sacrée épine dans le pied. Lui qui semble pouvoir flouer la police depuis des années...

 

Mais alors, s’il a échappé si longtemps à la justice, est-ce parce John le Rouge avait déjà des complices au sein du FBI ? C’est en tous cas la question qu’on se pose en découvrant de sombres personnages (que l’on verra revenir au premier plan au cours de cette saison), agents du FBI, s’inquiéter de cette embauche.

 

Voilà un élément incontrôlable qui va fouiner dans leurs affaires, replonger dans un dossier complexe sans rechigner à la tâche. Un véritable danger pour un criminel et un réseau de personnages peu recommandables, qui se sentaient hors de portée.

 

Un épisode qui relance l’intérêt sur le cas John le Rouge et ravive la sympathie pour Patrick Jane.

 

The Mentalist prend décidément une tournure passionnante. A voir absolument !

 

 

BANDE ANNONCE

 

EXTRAIT

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Vie Rêvee de Domibleue - dans Mentalist La Review
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Vie Rêvee de Domibleue
  • : "Ne rien posséder et pourtant tout avoir ..." c'est une équation difficile à résoudre dans notre société de consommation. "Si la Réalité dépasse parfois le Fiction, c'est que le Destin a plus d'imagination que nous ..."
  • Contact

Equation Philosophique

"Ne rien posséder et poutant tout avoir ..." c'est une équation difficile à résoudre dans notre société de consommation. Seule peut-être l'imagination peut apporter la solution...  J'ai une proposition : modifions l'orthographe du second terme: "à voir". Voilà qui donne des perspectives ...

Ne Rien posséder et pourtant Tout à Voir ...

Conteurs d'histoires et spectateurs travaillent ensemble à chercher la réponse ... Bienvenue.

Que vous soyez cinéastes professionnels ou amateurs, auteurs ou lecteurs, simples spectateurs ou "créateurs" (entre guillements car nous sommes tous souvent plus créatifs que nous ne voulons l'admettre...) je vous invite à chercher avec moi la réponse.

Que nous la trouvions ou pas, n'a pas vraiment d'importance, ce qui compte c'est le nombre de pistes que nous aurons à explorer ...

Cheminons ensemble voulez-vous, c'est si bon de faire des rencontres ... et pour ceux qui auraient des doutes, si si, vous êtes bien sur un blog de cinéphile ... Disons ... sur un blog cinéphilosophique... Quand la magie de l'image et de l'imaginaire se combinent . Ah, le ciné  ... c'est aussi un bon moyen de philosopher ... il n'y a qu'à se promener sur les forums ... moi, ça m'éclate !

A bientôt, domibleue.

PS : le premier qui me demande ce que je fume ...

 

Bonne Lecture. Et n'hésitez pas à laisser des commentaires ! A bientôt.

Recherche

Mise en place

en travaux

 

Attention Travaux     

 

Vous voudez bien excuser l'apect un peu sommaire de certains articles, amputés de leurs illustrations au moment de la mutation entre Allociné et Overblog. Cela va me prendre encore un peu de temps pour tout relire et remédier au problème. Recherche des photos disparues (ou pose de nouvelles...)

                       En attendant, je sous souhaite tout de même une bonne lecture !

Ayez chaque jour, une petite ...

             Pensée ZEN

 

 

La pensée zen du jour

                                «Tourne-toi vers le soleil, l’ombre sera derrière toi.»
- Proverbe Maori -
                                                     Celle-là me plaît bien ...Que la journée vous soit douce ...

 

Chats Alors

 ilogo.jpg   "Si la Réalité dépasse parfois le Fiction, c'est que le Destin a plus d'imagination que nous ..."

Retrouvez moi sur Unification

artoff16220.jpg

  logo_unification_definitif_2012-66937.png