Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 19:16

rubrique cinéma infos


Double cadeau empoisonné pour notre beau consultant. La case du dimanche soir plombe l’audience tandis que notre buveur de thé va en goûter un ... très fort ! Un épisode fort en émotion. Excellent !

par Dominique Bleuet

9 octobre 2012

Source : Unification


 

 

 

EPISODE



- Episode : 5.02
- Titre  : Devil’s Cherry
- Date de première diffusion : 07 octobre 2012 (CBS)
- Réalisateur : Randall Zisk
- Scénariste : Daniel Cerone

NOTRE AVIS

Jane est détourné d’une enquête sur le meurtre d’un diamantaire par une jeune fille qui prétend être Charlotte, se fille assassinée.

 

Bruno Heller nous avait promis "un merveilleux épisode", très émouvant. Promesse tenue ! Au delà de toute attente pour les fans qui le commentent déjà en ligne avec ferveur.

 

En dépit de l’audience catastrophique qui ramène le Mentalist au niveau de ses chiffres français, (9,02 millions de spectateurs) qui, si ici ils sont les meilleurs, sont aux Etats Unis, plutôt faiblards ...

 

Et même si audience usa relativise en expliquant que c’est NBC qui a raflé la mise grâce au sport, en plombant tous les autres shows sur les autres chaînes jusqu’à 23h passées, la pilule est dure à avaler pour les fans, qui s’accordent à dire que cet épisode est d’une exceptionnelle qualité.

 

L’histoire est à la limite fantastique, tant les hallucinations vécues par un Jane accidentellement drogué sont vivantes et habilement utilisées par le héros et sa partenaire, tout de même un peu inquiète pour sa santé.

 

 

En effet, avec sa manie de se faire du thé sur les scènes de crime, Patrick finit par tomber sur un os, ou plus exactement "un noyau de cerise" ... Sauvé de justesse d’une oversode de belladone, autrement nommée "Cerise du Diable", notre consultant va délirer une bonne partie de l’épisode qui le conduira, à la poursuite d’un adorable petit lapin dans un étonnant et féerique jardin, habité par sa fille décédée (à qui il devait raconter des contes du genre Alice Au Pays des Merveilles -joli clin d’oeil) qui va l’aider à résoudre l’affaire.

 

Un état second dont va user Jane, soutenu par son équipière, pour découvrir le meurtrier du diamantaire atrocement mutilé.

 

Son sens de la déduction décuplé par la drogue, et sa facétie inspirée par sa mésaventure, vont lui permettre de monter le coup fumant qui va mener le coupable à se dévoiler. Mais dans l’intervalle, Patrick aura pris goût à sa conversation avec sa fille, qu’il imagine devenue une belle jeune fille, "insolente et roublarde" à l’instar de son père, à qui elle reproche son obsession pour John le Rouge et le temps qu’il perd à vouloir à tout prix le débusquer.

 

Un brin de poésie bienvenu pour la série qui s’est plutôt assombrie au fil des saisons.

 

 

C’est une histoire prenante, émouvante et extrêmement bien ficelée. Les comédiens sont touchants de sincérité. Les hallucinations savoureuses et un humour de bon aloi allègent l’étrange et néanmoins douloureuse expérience de Patrick.

 

Les partisans d’un rapprochement du couple Jane-Lisbon vont se régaler. Sous l’emprise de la drogue, Patrick exprime quelques émotions qui ne laissent aucun doute sur son attachement à Teresa. Et quand sa fille (expression de son subconscient) lui demande si "au moins une personne sait qui il est, au fond", c’est le moment qu’il choisit pour se réveiller en réclamant la jeune femme à ses côtés. Lisbon. Qui bien qu’affreusement inquiète, va une nouvelle fois laisser son délirant consultant mener la barque, au risque de chavirer. Pour le bien de l’enquête qui du coup se trouve rondement menée.

 

Heller a trouvé un nouveau rebondissement de taille pour nous "rendre encore plus addicts" ... voilà qu’à la fin, quand tout est réglé, Jane prend une bien délicate décision ... réitérer l’expérience. En surveillant la dose, cette fois peut-on présumer, bien qu’il ait laissé paraître sa déception, dans son rêve de n’avoir pas rejoint sa fille définitivement.

 

Après avoir replongé Jane dans sa dépression (même factice), dans l’alcool, et les excès en tout genre, Heller n’hésite pas à nous faire redouter le pire pour son héros ... capable d’en venir à se droguer pour retrouver sa famille en rêve. Ou pire, se tuer à petit feu ... Quelle sera la réaction de son entourage, déjà bien inquiet pour lui ? Comment ses amis vont-ils faire pour lui éviter le pire ?

 

Un épisode encore plus attractif que le précédent ... si le crescendo continue, c’est nous qui seront bientôt définitivement accrocs...

 

Pour ceux qui ne le seraient pas encore, cet épisode est une redoutable entrée en matière. Essayer, c’est l’adopter !

 

Une remarquable série.

 

 

BANDE ANNONCE

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Vie Rêvee de Domibleue - dans Mentalist La Review
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Vie Rêvee de Domibleue
  • : "Ne rien posséder et pourtant tout avoir ..." c'est une équation difficile à résoudre dans notre société de consommation. "Si la Réalité dépasse parfois le Fiction, c'est que le Destin a plus d'imagination que nous ..."
  • Contact

Equation Philosophique

"Ne rien posséder et poutant tout avoir ..." c'est une équation difficile à résoudre dans notre société de consommation. Seule peut-être l'imagination peut apporter la solution...  J'ai une proposition : modifions l'orthographe du second terme: "à voir". Voilà qui donne des perspectives ...

Ne Rien posséder et pourtant Tout à Voir ...

Conteurs d'histoires et spectateurs travaillent ensemble à chercher la réponse ... Bienvenue.

Que vous soyez cinéastes professionnels ou amateurs, auteurs ou lecteurs, simples spectateurs ou "créateurs" (entre guillements car nous sommes tous souvent plus créatifs que nous ne voulons l'admettre...) je vous invite à chercher avec moi la réponse.

Que nous la trouvions ou pas, n'a pas vraiment d'importance, ce qui compte c'est le nombre de pistes que nous aurons à explorer ...

Cheminons ensemble voulez-vous, c'est si bon de faire des rencontres ... et pour ceux qui auraient des doutes, si si, vous êtes bien sur un blog de cinéphile ... Disons ... sur un blog cinéphilosophique... Quand la magie de l'image et de l'imaginaire se combinent . Ah, le ciné  ... c'est aussi un bon moyen de philosopher ... il n'y a qu'à se promener sur les forums ... moi, ça m'éclate !

A bientôt, domibleue.

PS : le premier qui me demande ce que je fume ...

 

Bonne Lecture. Et n'hésitez pas à laisser des commentaires ! A bientôt.

Recherche

Mise en place

en travaux

 

Attention Travaux     

 

Vous voudez bien excuser l'apect un peu sommaire de certains articles, amputés de leurs illustrations au moment de la mutation entre Allociné et Overblog. Cela va me prendre encore un peu de temps pour tout relire et remédier au problème. Recherche des photos disparues (ou pose de nouvelles...)

                       En attendant, je sous souhaite tout de même une bonne lecture !

Ayez chaque jour, une petite ...

             Pensée ZEN

 

 

La pensée zen du jour

                                «Tourne-toi vers le soleil, l’ombre sera derrière toi.»
- Proverbe Maori -
                                                     Celle-là me plaît bien ...Que la journée vous soit douce ...

 

Chats Alors

 ilogo.jpg   "Si la Réalité dépasse parfois le Fiction, c'est que le Destin a plus d'imagination que nous ..."

Retrouvez moi sur Unification

artoff16220.jpg

  logo_unification_definitif_2012-66937.png